LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages
Chutes Victoria, lac Kariba,
Rhodes Matopos National Park,
Balancing Rocks, grottes de Sinoia
La faune
Parcs nationaux (Matusadona, Hwange)
Éléphants, crocodiles, oiseaux
Les monuments
Vestiges du Grand Zimbabwe et de Khami

CHOISIR LE BON MOMENT

L’alternance saison sèche/saison des pluies est nette. La première va d’avril à octobre, belle et sans fortes chaleurs, sauf à son début et à son terme dans les plaines. La seconde, de novembre à mars, se manifeste par des averses, toutefois rarement répétitives. Septembre-octobre, fin de la saison sèche, est le meilleur moment pour assister à la baignade des éléphants.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Harare (centre-est) : janvier 26/16, avril 27/13, juillet 22/7, octobre 29/15.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous présentons ici un résumé de prestations en vigueur chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs de Belgique, Canada, Luxembourg et Suisse peuvent en tirer des idées d’itinéraires et les adapter auprès de leurs agences de voyages respectives.

Le Zimbabwe fait partie des circuits au long cours de l’Afrique australe. Il est donc souvent proposé en combinaison avec ses voisins, les chutes Victoria et les parcs nationaux constituant les moments clés du voyage.
- Nomade Aventure va de la Namibie aux chutes Victoria, tandis que Voyageurs du monde choisit le rail pour mener son voyageur du Cap aux chutes Victoria via Johannesburg. Quant à Allibert, il ose le quatuor Zimbabwe, Zambie, Namibie, Botswana.
– Comme pour la Zambie voisine, l’investissement de base pour un séjour de 15 jours se situe aux environs de 3 500 EUR, nettement au-dessus lorsque le voyage est fabriqué sur mesure, entre autres par Makila Voyages et Voyageurs du monde.