Voici un fil de l’actualité voyageuse, sans queue ni tête, enfin presque, et en tout cas aussi épars que les manières de nomadiser…

MISE À JOUR :  10 AOÛT 2022

• LE POINT SUR LE COVID 19. 

Corona le Maléfique reprend çà et là du poil de la bête via son variant BA.5. Certes, les conditions d’entrée, qui se sont assouplies un peu partout dans le monde, ne retrouvent pas leur sévérité, mais certains pays remettent le masque dans certains lieux et certaines situations.

De ce fait, il demeure nécessaire de suivre les informations en temps réel données par les sites des ministères des Affaires étrangères, tels que, pour la France,

www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs

Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur français actualise régulièrement une carte du monde sur laquelle le degré de circulation du virus pour tel ou tel pays est mentionné selon des couleurs verte, orange et rouge. Voir cette carte et d’autres commentaires sur le site https://www.gouvernement.fr/infocoronavirus/deplacement  

Certains organismes font également un travail sérieux de mise à jour dans le grand désordre qu’a engendré la Covid. Témoin le site

https://www.tourdumondiste.com/coronavirus-dans-quels-pays-peut-on-voyager#derniers-changements

• MON BEAU VÉLO ! 

Du printemps à l’automne, les adeptes de la petite reine trouvent toujours où faire tourner encore plus les pédales un peu partout en Europe. Parfois, cela commence par la mise du vélo dans le train.
Pour les aider, le Guide « Voyager en train avec son vélo » a été remis à jour, ce qui n’est pas rien vu les différences inhérentes à ce choix d’un pays à l’autre. Consulter d’abord eurovelo3.fr, puis se laisser guider.

• BE CAREFUL !

Rappelons que le Royaume-Uni version Brexit ne permet plus aux non-résidents d’entrer dans le pays avec une simple carte d’identité. Un passeport est nécessaire, y compris, donc, pour les anciens voisins de l’Union européenne. Consolation : les tarifs d’itinérance téléphonique ne changent pas.

• UNE ÉNIÈME RENAISSANCE POUR L’ÉGYPTE. 

Sarcophages en bois peint et statues de bronze datant d’environ 500 avant notre ère viennent d’être mis au jour dans la nécropole de Saqqarah, en Egypte, célèbre pour sa pyramide à degrés du roi Djoser, tout en pierre et première de l’histoire ancienne.

Ces découvertes sont appelées à rejoindre le Grand Musée égyptien, qui devrait enfin ouvrir ses portes cette année en novembre, après moult reports.

Un moment qui sera d’autant plus propice que le voyage en Egypte s’impose entre octobre et mars. Attention, tout de même, à l’engouement qui prévaudra à ce moment-là et qui commandera de différer ses impatiences!