Voici un fil de l’actualité voyageuse, sans queue ni tête, enfin presque, et en tout cas aussi épars que les manières de nomadiser…

MISE À JOUR :  11 AVRIL 2022

• TUNNEL D’INCERTITUDES. 

Au moment où le virus semblait se tapir et où les signes d’assouplissement des conditions d’entrée dans nombre de pays se faisaient jour, au moment où les candidats au voyage se faisaient plus nombreux,  l’agression subie par l’Ukraine est venue plonger les âmes voyageuses comme tout un chacun dans le désarroi et le sentiment d’entrée dans un tunnel d’incertitudes, appelé à durer.

• LE POINT SUR LE COVID 19. 

Reprise ou non du voyage lointain? Malgré la persistance du virus, les progrès sont perceptibles. Exemples : des spécialistes du voyage en randonnée tels que Allibert Trekking ou Terres d’aventure assurent actuellement des départs pour la Jordanie, le Cap-Vert, la Mauritanie, l’Egypte, Oman… Par ailleurs, le voyage vers les Etats-Unis est de nouveau d’actualité.

Le Passe sanitaire, le test PCR de moins de 72 heures, les règles de distanciation et le port du masque dans telle ou telle situation n’ont pas disparu çà et là. Mais ils font de moins en moins la une des discours voyageurs.

Aussi, les mesures pays par pays évoluant sans cesse, nous conseillons de suivre les informations en temps réel données par les sites des ministères des Affaires étrangères, tels que, pour la France,

www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs

Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur français actualise régulièrement une carte du monde sur laquelle le degré de circulation du virus pour tel ou tel pays est mentionné selon des couleurs verte, orange et rouge. Voir cette carte et d’autres commentaires sur le site https://www.gouvernement.fr/infocoronavirus/deplacement  

Certains organismes font également un travail sérieux de mise à jour dans le grand désordre qu’a engendré la Covid. Témoin le site

https://www.tourdumondiste.com/coronavirus-dans-quels-pays-peut-on-voyager#derniers-changements

• BE CAREFUL !

Depuis le 1er octobre 2021, le Royaume-Uni version Brexit ne permet plus aux non-résidents d’entrer dans le pays avec une simple carte d’identité. Un passeport est nécessaire, y compris, donc, pour les anciens voisins de l’Union européenne. Consolation : les tarifs d’itinérance téléphonique ne changent pas.