LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages
Montagnes du Tonkin, fleuve Rouge, 
rivière Noire, col des Nuages, environs de Dalat
Mékong
, Route mandarine

Les villes et les monuments
Du nord au sud : Hanoi, Huê, Da Nang,
Hoi An, Hô Chi Minh-Ville

Les villes et les monuments
Baie d’Along, 
Plages du centre (« China Beach »)
et du sud (Vung Tau, Phan Tiet, 
Nha Trang, île de Phu Quoc) et 
Marchés flottants du sud

CHOISIR LE BON MOMENT

Le Viêt-nam connaît un climat tropical de mousson, chaud et humide. Selon la latitude, les périodes favorables changent :
– Nord : les intersaisons;
– Centre : février à juin;
– Sud : octobre-mai.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Hanoi (côte nord) : janvier 19/14, avril 27/21, juillet 33/26, octobre 29/22; Hô Chi Minh-Ville (côte sud) : janvier 32/21, avril 35/26, juillet 32/24, octobre 31/24.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous présentons ici un résumé de prestations en vigueur chez les voyagistes et agences présents en France. Les lecteurs de Belgique, Canada et Suisse peuvent en tirer des idées d’itinéraires, qu’ils soumettront ensuite à leurs agences de voyages.

Les circuits accompagnés
L’axe nord-sud
Le voyage consiste presque toujours en un trait d’union entre le nord et le sud. Il suit la Route mandarine au départ de Hanoi ou, en sens contraire, au départ de Hô Chi Minh-Ville.
Ce grand classique, d’une durée moyenne de 15 jours, passe par la baie d’Along, Huê, le col des Nuages, Da Nang, Hoi An et le delta du Mékong. Quelques voyagistes qui suivent cet axe nord-sud ou son contraire, mais aussi le diversifient : Arts et Vie, Asia, Climats du monde, Les Ateliers du voyage, Continents insolites, Espace Mandarin, Fram, Jet tours, Kuoni, Terre Indochine, TUI, Visiteurs. Pour un voyage de douze jours, tabler sur un prix de base de 1 700 EUR. Certains voyagistes font le pari d’un voyage express d’une semaine.

Les randonnées
– On marche et on marchera de plus en plus au Viêt-nam. Les régions montagneuses du haut Tonkin et la découverte de leurs tribus remportent la palme des spécialistes de la randonnée, avec pour certains un détour par la baie d’Along, par Diên Biên Phu, ou une continuation vers le sud. Exemples : Allibert Trekking, Atalante, Huwans/Club Aventure, Explorator, La Balaguère, Nomade, Terres d’aventure. Compter 2 500 EUR en moyenne pour un voyage-randonnée de deux semaines.
Les combinés avec le Cambodge et le Laos
– Le Viêt-nam est souvent proposé en combinaison avec le Cambodge, Angkor et Phnom Penh s’ajoutant à l’axe Hanoi-Hô Chi Minh-Ville pour des voyages de quinze jours à trois semaines. Exemples : Adeo, Arts et Vie, Clio, Huwans/Club Aventure, Jet tours, Kuoni, Point Voyages, Terres d’aventure.
– Pour la combinaison avec le Laos, La Maison de l’Indochine propose la remontée du Mékong au départ de Vientiane, avec poursuite du voyage jusqu’à la pointe de Ca Mau. Autres combinaisons Viêt-nam/Laos : Kuoni, TUI. Parfois, le Cambodge, le Laos et le Viêt-nam sont réunis dans un même voyage (Allibert Trekking, Jet tours, Kuoni).
– Les croisières d’une dizaine de jours sur le Mékong, de Siem Reap (Cambodge) à Hô Chi Minh-Ville, et inversement, gagnent en audience, entre autres sur le Toum Tiou, un bateau d’époque relooké et intimiste (dix cabines). Quelques prestataires : Asia, Fleuves du monde, Rivages du monde, Voyageurs du monde.

Le séjour balnéaire
Son essor est continu, particulièrement pour les destinations du sud à la mode (Con Dao, Phu Quoc) . Les plates-formes Evaneos, Marco Vasco et Promovacances, entre autres, multiplient les offres.

Le voyage solidaire
Plusieurs circuits, randonnées et rencontre des minorités ethniques rythment les propositions, à retrouver, entre autres, sur www.arvel-voyages.com ou www.tourismesolidaire.org