LES RAISONS D’Y ALLER

Les villes et les monuments
Bangkok, Thonburi, 
Nakhon Pathom, Sukhothai 
Architecture khmère (Phimai, Muang Tam, Surin)
Anciennes capitales du Siam
Chiang Mai, Lampang
Pont de la rivière Kwai

Les côtes
Îles et sites de la mer d’Andaman
(Phuket, Krabi, Koh Lanta)
Golfe de Thaïlande (Pattaya, Rayong, Hua Hin, 
Koh Samui, Koh Phan Ngan, Songhkla)
Croisières, plongée (îles Similan)

Les paysages et les randonnées
Minorités montagnardes du nord, Mékong,
Triangle d’or, « femmes-girafes »

CHOISIR LE BON MOMENT

Le pays est placé sous un régime de climat tropical humide. C’est entre novembre et mars que l’on est assuré d’avoir le plus de soleil et le moins de pluie, sauf dans l’extrême sud. Pour les plages du sud, mi-décembre à fin avril est approprié.
Mars, avril et mai sont très chauds, septembre et octobre perturbés. Entre ces deux époques, les pluies de mousson tombent sous forme d’averses.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à 
Bangkok : janvier 32/21, avril 35/26, juillet 33/25, octobre 32/24. Moyenne de la température de l’eau de mer : 27o.

Pour les réjouissances
– Février : Fête des fleurs de Chiang Mai. – Avril : Nouvel An thaï. – Pleine lune de novembre : Fête des lumières (lanternes flottantes).

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

Les côtes
– Les séjours balnéaires les plus prisés se déroulent à Phuket et dans les îles avoisinantes de la mer d’Andaman. Asia, Club Med, Jet tours, Fram, Thomas Cook, TUI ou la plateforme Promovacances multiplient les propositions. Le golfe de Thaïlande donne la réplique avec Hua Hin, Pattaya et Koh Samui.
La Thaïlande est la destination balnéaire la moins chère d’Asie du Sud-Est : une semaine en bord de mer tout compris peut être dégotée aux alentours de 1 700 EUR. En haute saison, les tarifs grimpent, mais sans exagération.
– Pour qui recherche une mer sportive, la plongée aux alentours des îles qui jouxtent Phuket, particulièrement les îles Similan (coraux), s’impose. Aquarev et Ultramarina sont sur la brèche entre octobre et mai.
– Bangkok connaît un fort développement des séjours bien-être et spa, dans des cadres hauts de gamme. Voir, par exemple, le site www.thaispaassociation.com/

Le nord
Via, entre autres, Asia, Climats du monde, Club Med Découvertes, Kuoni, Les Maisons du voyage, il est possible d’intégrer un circuit ou de louer les services d’un chauffeur-guide pour partir à la rencontre des minorités ethniques. Des activités telles que canoë, balade à dos d’éléphant, découverte de la boxe thaïe, massages, yoga sont proposées en complément.

Les circuits accompagnés
– D’une durée de 12 à 15 jours entre novembre et avril, la plupart des circuits suivent un itinéraire classique – Bangkok, Ayutthaya, Chiang Mai, Phuket, Triangle d’or –, parfois suivis de quelques jours en bord de mer. Les voyagistes sont nombreux sur ce créneau, entre autres Ariane Tours, Arts et Vie, Asia, Climats du monde, Continents insolites, Espace Mandarin, Jet tours, Kuoni, Les Maisons du voyage, TUI, Voyageurs du monde. La plupart des voyagistes précités élaborent des voyages à la demande. Voir aussi la mise en relation avec des voyagistes locaux via des spécialistes du genre, tels Evaneos ou Marco Vasco.
– Certains voyagistes avancent des croisières fluviales sur les rivières Kwaï ou Chao Phraya, de Bangkok à Ayutthaya (Asia, Fleuves du monde).
– Les spécialistes de la randonnée sont principalement dans l’extrême nord, mêlant la marche dans des paysages de rizières et de forêts à la rencontre des minorités. Descentes de rivières, découverte du Triangle d’or et rencontres des peuples karen ou akkha sont au programme, entre autres chez Huwans/Club Aventure et Nomade Aventure. Un voyage fondé sur la randonnée revient en moyenne à 2 000 EUR pour 15 jours.
– Dans une perspective de tourisme solidaire, Grandir Aventure s’adresse aux jeunes et aux jeunes adultes, par exemple pour rencontrer des associations villageoises ou des soigneurs d’éléphants.
– Des combinés avec le Cambodge et le Laos sont monnaie courante chez la plupart des
voyagistes précités.