LES RAISONS D’Y ALLER

La faune
Éléphants, flamants roses, girafes, gnous,
hippopotames, lions, rhinocéros, zèbres
Cratère du Ngorongoro, parcs nationaux
du Serengeti, du lac Manyara, d’Arusha,
de Tarangire, de Ruaha, réserve de Selous,
parcs du torrent de Gombe et de Katavi

Les paysages et les trekkings
Ascension du Kilimandjaro
Rift Valley, Ol Doinyo Lengai
Lac Tanganyika, lac Malawi
Route des épices à Zanzibar

Les vestiges
Olduvai, Zanzibar

Les côtes
Plages des îles de Mafia et de Zanzibar

CHOISIR LE BON MOMENT

– La saison sèche (juillet-octobre) est la plus favorable pour l’observation de la faune. Septembre et octobre sont les mois les plus appropriés car les animaux se rassemblent autour des derniers points d’eau.
– La saison des pluies (novembre-mai, avec des précipitations plus fortes sur la fin) est intéressante… pour la baisse des tarifs et la migration des gnous, en principe en juin.
– Pour l’ascension du Kilimandjaro, les meilleures périodes sont janvier à mars et juillet à fin octobre. Éviter novembre-décembre et plus encore avril-juin.
- Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Dar es-Salaam (côte) : janvier 30/25, avril 30/23, juillet 29/19, octobre 29/20. Moyenne de la température de l’eau de mer : 26o.
Pour les fêtes
– 12 janvier : anniversaire de la révolution. – 8 août : « Nane Nane » (fête des Fermiers). – 9 décembre : fête de l’Indépendance.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

Les safaris photo
– Sur place, les propositions de safari photo pour le Ngorongoro et le Serengeti, généralement en minibus avec toit ouvrant, sont la règle, entre autres avec les agences Congema Tours and Safaris (http://congemasafaris.com/) et Tanganyika Expeditions (www.tanganyika.com). Dans ce genre de voyage, étudier aussi les propositions d’Evaneos et de Marco Vasco.
– La tendance actuelle est au voyage privé en tout-terrain avec chauffeur-guide pour le trio de base Ngorongo-Seregenti-lac Manyara. Le voyage dure une semaine et revient à 2 500 EUR environ.
– Deux formes de voyage existent en complément d’un safari photo : un combiné Tanzanie-Kenya avec le Masaï Mara (Kenya) et le Ngorongoro en points d’orgue, ou un combiné safari photo dans le Ngorongoro et moment de détente sur une plage de Zanzibar.
– Les tendances actuelles : le survol du Serengeti au lever du soleil, un moment aussi grandiose que cher; le safari photo chic Tanzanie-Kenya dans le cadre d’un voyage de noces; le voyage en famille.
– Les voyagistes pour l’une ou l’autre des formules précitées sont légion, entre autres Acabao, Les Ateliers du voyage, Austral Lagons, Comptoir d’Afrique, Continents insolites, Grand Angle, Ikhar, Jet tours, Kuoni, Makila Voyages, Voyageurs du monde. Difficile de s’en sortir à moins de 3 500  EUR pour une quinzaine de jours.

Les séjours côtiers
– Longtemps considéré comme le complément balnéaire ou culturel d’un safari, Zanzibar est devenu une destination à part entière pour les amateurs de farniente, qui choisissent souvent une semaine en hôtel-club (Look Voyages, Thomas Cook). Tabler sur une moyenne de 1 500 EUR la semaine pour ce type de voyage (vol et hébergement). Si Unguja est l’île la plus prisée et aux adresses les plus raffinées, Mafia et Pemba gagnent des adeptes. 0 D’autres voyagistes proposent un hébergement dans la vieille ville, puis un autre en bord de mer. 0 L’île offre d’autres agréments comme, au nord, la plongée aux alentours du ras Nungwi, à la recherche des coraux, des gorgones et des dauphins (Ultramarina). Voir aussi le voyagiste local www.escapadezanzibar.com/
– Sur la côte continentale, le site de Mtwara, à la lisière du Mozambique, est prisé, avec possibilité de plongée et de pêche à des coûts raisonnables.

Les trekkings
– Kilimandjaro est le maître mot du trekking africain. Allibert Trekking, Atalante, La Balaguère, Huwans/Club Aventure, La Balaguère, Nomade Aventure, Terres d’aventure lui ­consacrent un programme exclusif – une dizaine de jours dont six pour l’ascension elle-même –, par la voie Marangu aussi bien que par la voie Machame.
L’ascension du Kilimandjaro est parfois combinée avec la visite des réserves, pour des voyages de 15 à 18 jours en moyenne (Austral Lagons, Continents insolites, TUI). Tabler en moyenne sur 3 500 EUR pour 15 jours.

L’écotourisme
L’urgence de la sauvegarde des coutumes masaïs et de la nature entraîne le développement d’un écotourisme de bon aloi, mélangeant éthique et écologie. Le portail http://www.tourismesolidaire.org/ propose diverses formules.