POUR QUOI ? POUR QUI ?

Les villes et les monuments
Samarcande, Boukhara, Khiva
Tachkent, Kokand, Richtan, Fergana
Palais-forteresse du Karakalpakstan (Topraq Kala, Ayaz Kala)
Chakhrisabz

Les paysages
Itinéraires de la Route de la Soie
Désert du Kyzylkoum, monts Karatau
Vallée de Fergana

À QUEL MOMENT ?

La latitude relativement basse de l’Ouzbékistan lui procure une période favorable plutôt longue (mai-septembre) mais les étés sont souvent très chauds et très secs. Les intersaisons (mai-juin et septembre) sont plus favorables. Le pays n’échappe pas à la rigueur des hivers de l’Asie centrale.
Températures moyennes jour/ nuit en °C à 
Samarcande : janvier 6/-4, avril 21/9, juillet 34/18, octobre 21/6.

Pour les réjouissances
Mars : « Navruz » (Nouvel An zoroastrien). – 1er septembre : fête de l’Indépendance. 
- Septembre : « Automne d’or » à Tachkent. « Pakhta-Bairam » (fête des Moissons).

QUEL VOYAGE ?

Peu de difficultés pour le voyageur indépendant, qui aura tout de même intérêt à ne pas oublier l’obligation de faire enregistrer auprès de la police son lieu de séjour, sous peine d’une forte amende.

Samarcande, Boukhara, Khiva : en voyage accompagné, ce trio est visité par la quasi-totalité des voyagistes présents, qui lui adjoignent parfois la vallée de Fergana. Les circuits se déroulent entre avril et octobre, lors de périodes de 12 jours en moyenne. Coût moyen : 2 200 EUR pour dix jours.

L’alternance de la visite des trois villes clés et de courts trekkings dans la moyenne montagne est également dans l’air du temps chez les voyagistes spécialistes de la randonnée.

Le thème « Route de la soie » fait adjoindre à l’Ouzbékistan certains pays voisins: principalement le Kirghizistan et le Tadjikistan, parfois la Chine (Xinjiang) et le Kazakhstan.

Quelques propositions ponctuelles : le réveillon du Nouvel An à Samarcande, l’agrotourisme dans la région de Nourata.

Khiva : certes très restaurée, mais le charme est préservé
Les marionnettes ouzbèkes amusent Boukhara
(Photos Robert Pailhès)