LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages
Djebel al-Akhdar, djebel al-Hajar, wadis
Désert de Wahiba
, Sanctuaire de l’oryx arabe
, Dhofar, djebel Al-Qamar (arbres à parfum
d’encens et de myrrhe), Rub al-Khali

Les côtes
Plages (Salalah), fjords de la presqu’île de Moussandam, plongée (coraux), villages de pêcheurs, tortues de mer (Ra’s al-Hadd)

Les villes et les monuments
Mascate, Al-Rustaq, Nizwa, Sur,
Salalah, Sumhuram, Ubar
Ksour, forts

CHOISIR LE BON MOMENT

Autant la période avril-octobre est caniculaire et déconseillée, autant la période de novembre à mars est agréable, grâce à la fraîcheur nocturne et à quelques pluies aussi rares que bienfaisantes. Une mousson d’été sévit sur les montagnes du nord.
Février et mars sont les mois les plus propices à l’observation des baleines sur les rivages de la région de Mascate.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à  
Mascate (côte nord) : janvier 26/17, avril 35/24, juillet 39/30, octobre 35/25; à Salalah (côte sud) : janvier 28/19, avril 32/24, juillet 29/25, octobre 31/23. La température de l’eau de mer varie de 24° à 30°.
Pour les fêtes
Janvier-février : festival de Mascate. – Juillet-août : « Khareef » (fête et danses) à Salalah. – Fin du ramadan. – 18 novembre : fête nationale.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

Le séjour à la carte
Le voyage en voiture (en autotour ou avec chauffeur-guide) a le vent en poupe : formules diverses chez la plupart des voyagistes énoncés ci-dessous ou directement auprès des agences sur place, telles que Goldentours (www.goldentoursoman.com).

Les circuits accompagnés
– Le djebel Akhdar, le désert de Wahiba et le Dhofar sont le plus souvent visités au cours d’un même voyage consacré à la randonnée entre octobre et avril. Fondées sur des déplacements en tout-terrain et des nuits en bivouac, les formules se retrouvent chez de nombreux voyagistes du genre : Allibert Trekking, Atalante, Explorator, Huwans/Club Aventure, La Balaguère, Terres d’aventure. Certains proposent des variantes telles que le kayak des mers dans la presqu’île de Moussandam ou quelques pas aux abords du Rub’al-Khali.
– Les autres formes de circuits tentent de privilégier un mélange de visites culturelles, de découverte de villages et d’oasis, d’étude de l’histoire de l’encens, le tout saupoudré d’un brin de désert. Exemples : Asia, Sindbad Voyages, Voyageurs du monde. Explo propose de vivre pendant trois semaines une grande traversée du sultanat, du Rub’ al Khali à la presqu’île de Musandam.
– Les séjours farniente sur les rivages du golfe d’Oman pendant notre hiver (Boomerang Voyages, Look Voyages) de même que les séjours plongée (Aquarev, Ultramarina) prennent de l’ampleur.
– La croisière « Mille et une nuits » de Costa Croisières (9 jours/7 nuits au départ de Dubaï) est programmée au moment de nos hivers et printemps.
– Le couple Oman-Zanzibar, par exemple avec Kuoni, s’impose peu à peu.
– Le coût d’un voyage à Oman demeure élevé : aux alentours de 2 500 EUR pour un circuit de 12 à 15 jours tout compris. Tabler en moyenne sur 1 500 EUR pour la semaine tout compris en bord de mer et sur 2 000 EUR pour un voyage-randonnée d’une dizaine de jours.