POUR QUI ? POUR QUOI ?

La nature et les randonnées

Le nord
Îles Lofoten et Vesterålen, Alpes de Lyngen
Laponie, cap Nord, Spitzberg
Soleil de minuit, aurores boréales

Le sud
Fjords (Hardangerfjord, Sognefjord, Norfjord, Geirangerfjord)
Chaire de Preikestolen, route des Trolls
Parcs nationaux (Jotunheim, Rondane, Hardangervidda)
Ski, pêche, chutes, lacs

Les villes et les monuments
Bergen, Oslo, Lillehammer, Tromsø
Églises en bois de bout (Heddal, Lom, Ringebu, Røldal)

À QUEL MOMENT ?

La période de début juin à la mi-août est un bref moment favorable. Mai voit apparaître le soleil de minuit, visible jusque fin juin. Septembre peut se révéler acceptable, tandis que novembre et février sont idéaux pour les aurores boréales.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à 
Tromsø (nord)  : janvier -2/-7, avril 3/-2, juillet 15/9, octobre 5/1; Oslo (sud) : janvier -2/-7, avril 9/1, juillet 22/12, octobre 9/4.

Pour les fêtes
Avril et mai : Période des mariages chez les Sâmes. – 17 mai : Fête nationale. – Fin mai : Festival de Bergen (danse, folklore, théâtre). 29 juillet : « Olsok », en hommage au roi Olav, à Trondheim. – 13 décembre : Sainte Lucie.

QUEL VOYAGE ?

Quiconque a du temps peut envisager de gagner la Norvège à bord de sa voiture et de s’offrir une mini-croisière de Hirsthals (Danemark) à Kristiansand. Autre itinéraire : Frederikshavn (Danemark)-Oslo. Toujours dans l’idée d’un voyage conçu par soi-même, la réservation d’un périple de Bergen à la frontière russe à bord de l’Express côtier s’impose. Penser également à l’autotour (location de voiture, itinéraire suggéré, hôtel réservé à l’étape).

Si les fjords sont parfois découverts selon une alternance bateau/bus, la croisière, quoique plus chère, est le moyen le plus répandu. La compagnie locale Hurtigruten avance une quinzaine de navires : nombreux programmes de Bergen à Kirkenes pour des croisières et des « circuits-croisières » qui incluent des excursions avec guide francophone. Pour ce type de voyage, un forfait A/R Paris-Paris ou Bruxelles-­Bruxelles revient au minimum à 2 000 EUR pour une semaine.

Dans l’extrême nord, le prix d’un voyage au Spitzberg, la plus grande île de l’archipel du Svalbard, est souvent à la hauteur du spectacle  : au-delà de 2 000 EUR pour une dizaine de jours. Les croisières à destination du Spitzberg ont le vent en poupe, de même que le voyage sportif (randonnées, kayak).

Les randonnées les plus recherchées se déroulent dans les îles Lofoten, entre juin et août.  Les réservations pour la haute saison sont à effectuer longtemps à l’avance, vu la relative modestie des capacités hôtelières. Tabler sur un minimum de 1 800 EUR pour un séjour de huit jours tout compris.

Les croisières d’hiver ont leurs adeptes, qui profitent d’îles Lofoten plus tranquilles et plus caractéristiques (pêche de février à avril), de rivages enneigés et d’aurores boréales. À cette même période, la Laponie fait l’objet de séjours dits de multi-activités (randonnées, raquettes, traîneau à chiens).