LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages et les randonnées
Randonnées et méharées dans l’Aïr
Traversée du Ténéré en tout-terrain
Descente du fleuve Niger

La faune
Éléphants, lions, antilopes, babouins
et hippopotames du parc national du W

Les traditions
Gravures rupestres de l’Aïr et du Djado,
marché d’Ayorou, fête des éleveurs Bororos

CHOISIR LE BON MOMENT

Soudano-sahélien au sud (saison sèche d’octobre à mai), sahélien au centre (saison sèche encore plus longue), désertique au nord (certaines années ne connaissent pas de pluie), le climat du Niger est l’un des plus chauds du globe. Aussi, les randonnées sahariennes trouvent-elles leur meilleure place entre décembre et mars.
Octobre, novembre et le début avril sont passables. Entre juin et octobre, dans le sud l’humidité de l’air, bien plus que les averses, rend le séjour pénible alors que, dans les autres régions, règne une forte chaleur. Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Niamey (234 m) : janvier 33/16, avril 41/27, juillet 34/24, octobre 38/24.

Pour les fêtes
Date variable : « Tabaski », fête du Mouton. – Mi-janvier : « Hottungo », rencontre des éleveurs. – Septembre : « Guerewol », près d’Ingall. – 18 décembre : fête nationale.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : la situation actuelle conduit les voyagistes du désert à suspendre leur voyage au Niger; néanmoins, nous décrivons ci-dessous les circuits proposés lorsque la situation l’autorise.
– Deux clés pour les randonneurs du désert : le massif de l’Aïr et le Ténéré. Le premier surplombe le second et la majorité des voyagistes organisent leurs séjours en lisière de ces deux rendez-vous. L’Adrar Chiriet, le massif des Bagzanes et la pince d’Arakao en sont les points d’orgue.
Le voyage se déroule entre octobre et avril sous forme de méharées ou de randonnées chamelières (5 à 6 heures quotidiennes). L’échelle des prix d’une randonnée dans le désert débute aux environs de 1 000 EUR la semaine. Le Ténéré lui-même n’est pas abordé en méharée mais en tout-terrain, avec quelques moments de marche.
– Certains voyagistes entreprennent la remontée du fleuve Niger jusqu’au parc du W, avec visite de celui-ci. Les premiers prix d’un voyage qui combine le fleuve Niger et le parc du W se situent aux alentours de 1 300 EUR tout compris pour dix jours entre fin septembre et fin avril.