LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages
Hautes dunes du désert de Namib (Sossusvlei)
Fish River Canyon
Peintures et gravures rupestres
(Brandberg, Twyfelfontein)
Kaokoland, Hoba (cratère de météorite)
Chutes Epupa
Côte (Skeleton Coast, Swakopmund, Lüderitz)

La faune et la flore
Parcs d’Etosha, du Damaraland et du Waterberg (éléphants, girafes, oryx, rhinocéros,
springboks, zèbres)
Cape Cross (otaries, phoques)
Lagune de Sandwich Harbour (flamants roses)
Plantes rares : welwitschia, kokerboom

CHOISIR LE BON MOMENT

Été austral oblige, c’est entre octobre et mars que le pays connaît les plus fortes chaleurs, mais la côte reste fraîche. Ceux qui voudront découvrir la faune ou la végétation du nord choisiront la période d’« hiver » avril-octobre, d’autant que les réserves sont généralement fermées entre novembre et mars. Elles gagnent à être visitées en fin de saison (octobre) car les points d’eau se font rares et les animaux s’y regroupent
Juillet et août sont très prisés par les touristes locaux.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à 
Windhoek (1 728 m) : janvier 30/17, avril 26/13, juillet 20/6, octobre 29/15. La température de l’eau de mer ne dépasse pas 18o sur la côte sud mais peut atteindre 22o sur la côte nord.

Pour les réjouissances
21 mars : fête de l’Indépendance. – Mars : festival de Mpabira-Enjando à Windhoek. – Avril-mai : carnaval de Windhoek. – Août et octobre : « Maherero », fête traditionnelle des pasteurs hereros.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

– Construire son séjour avec l’aide d’une agence locale ou d’une agence en ligne, du type www.namibiareservations.com/, permet de conserver son autonomie tout en ne se préoccupant pas de la disponibilité d’un emplacement de camping, de l’hébergement dans un lodge ou de la location d’un véhicule.
– La location d’un véhicule tout-terrain, avec camping ou lodge réservé à l’étape, rallie les suffrages, entre autres chez Comptoir des voyages, Grandeur Nature, Huwans/Club Aventure, Voyageurs du monde. Pour le vol A/R, la location d’un tout-terrain et le lodge réservé à l’étape, tabler sur 2 500 EUR minimum pour 12 jours.
– Le circuit classique en minibus, qui s’adresse aussi aux familles, dure une quinzaine de jours en moyenne et suit peu ou prou un même itinéraire : désert du Namib, dunes de Sossusvlei, Swakopmund, parcs de Waterberg, Damaraland et Etosha. Exemples : Adeo, Aventuria, Clio, Comptoir des voyages, Continents insolites, Jet tours, Makila Voyages, Objectif Nature, Tamera, TUI, Vie sauvage, Voyageurs du monde. Tabler sur une moyenne de 2 800 EUR pour 12 jours.
– Un voyage plus physique est l’affaire des spécialistes de la randonnée qui, tels Allibert Trekking, Atalante, Explorator, Huwans/Club Aventure, Nomade Aventure, choisissent le 4 x 4, la marche et le bivouac. Le Fish River Canyon fait l’objet du dernier trekking à la mode, mais il est éprouvant. Pour un voyage de ce type, compter au minimum 3 500 EUR pour 15 jours, départs entre avril et octobre.
– Des agences spécialisées, telle www.wilddog-safaris.com, proposent des séjours en campement chez les Bochimans.
– Chez la plupart des voyagistes précités, la Namibie est souvent combinée avec le Botswana, voire le Zimbabwe, afin de découvir le trio le plus réputé de l’Afrique australe : les chutes Victoria, le delta de l’Okavango et le désert du Namib.