LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages et les randonnées
Massif de l’Altaï, vallée de l’Orkhon, Arkhangaï,
lac Khövsgöl, désert de Gobi (« dunes chantantes », steppes (vallée du Khangaï)

Les monuments
Monastères (Oulan-Bator, Khvod, Erdene-Dzou),
Temple de Tovhkon, site sacré de Koghno Khan
Ruines de Karakorum

Les traditions
Fête du Naadam, fête du Nouvel An (Tsagaan sar)
Dressage de l’aigle royal (région de Bayan-Ölgil)

CHOISIR LE BON MOMENT

Rarement pays aura été autant desservi par son climat : froid très vif, vent et neige sont le lot 
de la Mongolie de novembre à mars. Ensuite, l’atmosphère se radoucit et juin-août devient une période acceptable, même si elle reçoit les rares pluies de l’année. Septembre est un mois acceptable et a l’avantage d’être un peu hors saison.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Oulan-Bator (1 260 m) : janvier -7/-33, avril 20/-14, juillet 31/5, octobre 18/-15. Les différences de température peuvent être très importantes par endroits : ainsi Oulan-Bator a connu des extrêmes de + 38° et de – 42°…

Pour les réjouissances
– Janvier : Tsagaan sar (Nouvel An). – Mai : célébration des drapeaux blancs. – Juillet : fête du Naadam.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

Le voyage à la carte
De plus en plus d’agences locales proposent de découvrir la steppe via des randonnées à cheval. Les propositions de séjour chez l’habitant progressent.

Les circuits accompagnés
On ne peut parler de voyage classique en Mongolie, on ne peut parler non plus de destination réservée aux marcheurs : la réalité se situe entre les deux.
– Dans la grande majorité des cas, le voyage est programmé entre juin et août, incluant la Fête du Naadam en juillet, et dure 15 jours. Trois rendez-vous majeurs : la vallée de l’Orkhon, les ruines de Karakorum, le désert de Gobi. Les diverses façons de voyager – bus, jeep, train, cheval, moto – se retrouvent dans les propositions de voyagistes.
Les marcheurs sont très sollicités,  ainsi que les passionnés de balades à cheval Les voyageurs qui rêvent du Transsibérien et de son frère jumeau, le Transmongolien, trouvent des suggestions chez la plupart des voyagistes.
– Le séjour en Mongolie demeure cher. Il est difficile de trouver des prestations à moins de 2 700 EUR pour 15 jours, durée minimale pour que le voyage en vaille la peine.