LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages et les randonnées
Collines, lac de cratère (Dziani)
Randonnée vers le mont Choungui
et les « padzas » de Dapani

Les côtes
Plages de Grande-Terre, Petite-Terre
Corail (croisières-plongées)

La faune et la flore
Oiseaux, makis (lémuriens roux)
Cannelle, girofle, vanille

CHOISIR LE BON MOMENT

L’hiver austral, de juin à septembre, est la période la plus favorable, avant les effets négatifs de l’été austral, de décembre à mars (pluies 
fréquentes, vents de mousson, cyclones possibles). Les intersaisons (avril-mai, octobre) restent acceptables. Températures moyennes (en °C) à Mamoudzou : janvier 27, avril 27, juillet 24, octobre 25.

Pour les fêtes
– À partir de juin : cérémonies du « Haroussi » (Grand Mariage). – Fin du ramadan, fête du Mouton.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

– Les voyagistes sont en mesure de combler les vœux de chacun, avec des prestations allant de l’hôtel côtier à l’autotour en passant par des balades en bateau autour des îlots et sur le lagon. Voir, entre autres, Comptoir des voyages, qui propose également un combiné La Réunion-Mayotte.
– Des spécialistes de la plongée tels qu’Aquarev, Blue Lagoon et Ultramarina proposent des croisières-plongées. Compter environ 2 000 EUR la semaine pour le vol A/R, l’hébergement et la location de matériel.
– Pour les marcheurs mais aussi pour les familles, Terres d’aventure propose un séjour d’une dizaine de jours dans la campagne mahoraise, agrémentés de sorties en kayak de mer. Nomade Aventure est dans la même veine, avec en prime l’ascension du mont Choungui. Les voyages-randonnées à Mayotte sont onéreux : au-delà de 2 500 EUR pour une douzaine de jours.