POUR QUI ? POUR QUOI ?

Les villes et les monuments

Villes impériales 
(Marrakech, Fès, Rabat, Meknès)

Safi, Casablanca, Ouarzazate, Tanger, Tétouan,
Essaouira, Chefchaouen, Moulay-Idriss, Volubilis

Les paysages et les randonnées

Rif (montagnes, vallées)
Haut Atlas : Toubkal, M’Goun, vallées des Aït Bouguemez et du Dadès,
vallée des Roses,
Moyen-Atlas : forêts, stations d’Ifrane et de Midelt
Anti-Atlas : vallée du Drâa, casbahs, villages fortifiés
Contreforts du Sahara (erg de Chigaga,
erg Chebbi), oasis et palmeraie de Figuig

Les côtes

Côte atlantique : Agadir, Asilah, El Jadida, Essaouira, Pointe des Ancres (surf),
parc national de Souss-Massa, Plage blanche, lagune de Dakhla
Côte méditerranéenne : Saïdia

Les traditions
Moussems, riads

À QUEL MOMENT ?

C’est entre avril et octobre – et surtout au début de cette période – que le voyage est le plus agréable, mis à part dans les très chaudes régions intérieures et aux abords du désert.
Attention aux idées reçues : le Maroc connaît un hiver certes indulgent mais réel, excluant les séjours balnéaires. Dans le désert, les nuits de décembre et de janvier sont froides.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Agadir (côte sud) : janvier 20/7, avril 23/13, juillet 27/18, octobre 26/15 (la température de l’Atlantique ne dépasse guère 22° en juillet); Marrakech (sud) : janvier 17/5, avril 24/11, juillet 38/20, octobre 26/13.

Pour les réjouissances
Après les récoltes de l’été : moussems. – Novembre-décembre : Festival de Cinéma de Marrakech. – 18 novembre : fête de l’Indépendance. – Fin du ramadan, fête du Mouton.

QUEL VOYAGE ?

La multiplication des vols à bas coût à partir de l’Europe occidentale pour Agadir, Casablanca et Marrakech rend encore plus abordable un voyage qui ne pose pas de problème d’organisation de manière indépendante. Il est possible de prendre sa propre voiture ou bien d’en louer une auprès d’un voyagiste, via la formule autotours (vol A/R, location de voiture et hôtel réservé à l’étape). Prix moyen : 900 EUR la semaine.

La majorité des séjours balnéaires se déroulent dans les nombreux hôtels ou hôtels-clubs d’Agadir, selon la formule tout compris. Prix moyen d’un séjour balnéaire : aux alentours de 700 EUR la semaine.

Marrakech est la ville la plus choyée par les voyagistes : ils sont très nombreux à y proposer des séjours d’une semaine en demi-pension, avec excursions à la clé. Toutefois, les séjours week-end en riad sont le plus recherchés. Tabler sur une moyenne de 500 EUR pour 4 jours/3 nuits (vol + hébergement).

Fès est dans le sillage de Marrakech pour des week-ends d’un coût similaire. Le séjour peut être agrémenté par des formules bien-être et golf. D’autres villes sont proposées en week-end éclair : Essaouira, Meknès, Ouarzazate, Rabat.

La thalassothérapie suit le mouvement, par exemple à Agadir, Essaouira ou Tétouan. Tabler sur 1 000 EUR la semaine en demi-pension.

Le golf est en plein essor, surtout à Agadir et à Marrakech. Tabler sur 1 300 EUR pour un forfait d’une semaine (vol, hébergement, matériel).

Les sportifs se voient proposer des épreuves spécifiques, comme la Transmarocaine (épreuve multisports, en mars) ou le difficile Marathon des sables (en avril).

Concernant les circuits accompagnés, la visite des villes impériales est
souvent proposée pour une semaine entre mars et novembre. Parfois, les circuits des villes impériales sont prolongés par une semaine voire deux, pour un séjour dans l’Atlas et dans le Grand Sud. Prix de base : 900 EUR la semaine, 1 300 EUR pour 15 jours.

Les randonnées en montagne sont programmées entre mars et novembre. Les spécialistes de la marche, qui incitent de plus en plus la famille entière lorsque la difficulté est moindre, sont présents pour 8 ou 15 jours dans les djebels de l’Anti-Atlas (Siroua, Saghro et Toubkal), du Moyen-Atlas ou du Haut-Atlas (ascension du M’Goun). Départs entre mai et septembre pour le Haut-Atlas, de préférence au printemps et à l’automne pour le Moyen-Atlas. Tabler sur un prix moyen de 1 000 EUR la semaine.

Les contreforts du Sahara attirent les randonneurs, de préférence au cours de la période novembre-mai, avec alternance de tout-terrain et de randonnées chamelières. La vallée du Drâa, Ouarzazate et Zagora voient partir bon nombre de ces randonnées vers les ergs et les dunes de Merzouga. Prix moyen en dehors des fêtes de fin d’année : 900 EUR la semaine.

Accompagné par des nomades de la région de M’hamid, le tourisme solidaire est possible en découvrant le désert tout en le protégeant. Autres formules : la vie dans la vallée d’Aït Assa avec balades et logement chez l’habitant.