LES RAISONS D’Y ALLER

La faune
Parc de Masaï Mara et son « Big Five » (buffles, éléphants, léopards, lions, rhinocéros), migration des gnous et des zèbres, girafes, hippopotames
Parc et lac de Nakuru (flamants roses, pélicans)
Du nord au sud : parcs et réserves
de Meru, Aberdares, Tsavo, Amboseli, 
Shimba Hills, Samburu 
Lacs : Baringo, Naivasha, 
île de Mfangano sur le lac Victoria

Les côtes
Plages de l’océan Indien : Lamu, Malindi,
Mombasa, Tiwi Beach, Diani Beach
Réserves et parcs nationaux marins

Les paysages et les trekkings
Mont Kenya, abords du lac Turkana,
forêts sacrées des Mijikendas

CHOISIR LE BON MOMENT

De type équatorial, le climat est presque partout tempéré par l’altitude. Si la côte est chaude et humide (averses de mai à juillet, mais août et 
septembre évitent les pluies), le climat de l’intérieur procure, en revanche, un vrai plaisir entre juin et octobre, y compris pour les réserves animalières.
Dans l’ensem-ble, il fait chaud de janvier à mars (période également favorable), il pleut de mars à mai, et à nouveau en novembre et décembre. Températures moyennes jour/nuit (en °C) : Mombasa (côte) : janvier 32/23, avril 31/24, juillet 28/20, octobre 30/22; Nairobi (1 660 m) : janvier 25/12, avril 24/14, -juillet 21/10, octobre 25/13.

Pour les réserves animalières
Septembre et plus encore octobre. Janvier et février sont également favorables.

Pour l’océan Indien
Décembre-mars et juillet-octobre. Eau de mer : moyenne de 27°.

Pour les réjouissances
1er juin : Madaraka Day (fête de l’autonomie du pays), parade à Nairobi. – Août : à Lamu, festival du Maulidi (naissance du prophète). – 12 décembre : fête de l’Indépendance.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

Schéma classique d’un circuit accompagné : une première partie consacrée à un safari photo et une seconde partie au farniente sur une plage de l’océan Indien. La plupart des voyagistes cités ci-dessous adoptent cette dernière formule, mais choisir l’une ou l’autre n’est pas moins fréquent.

– Les safaris photo se déroulent généralement dans un minibus à toit ouvrant. Une pléiade de voyagistes sont sur le pont : entre autres Arts et Vie, Clio, Comptoir des voyages, Continents insolites, Explorator, Fram, Kuoni, Les Ateliers du voyage, Look Voyages, Makila Voyages, Objectif Nature, Safari Afrique (http://safari-afrique.com/), Thomas Cook, TUI, Voyageurs du monde. Sur place, les agences locales sont nombreuses. La location avec chauffeur-guide est la règle.
Les premiers prix pour un safari photo d’une semaine en basse saison se situent aux alentours de 1 700 EUR (vol et hébergement en chambre double dans un lodge ou un camp) mais grimpent au-delà de 2 000 EUR en moyenne pour le même type de prestation en juillet et août.
– Les combinés Kenya-Tanzanie pour les réserves sont nombreux auprès de la plupart des voyagistes précités, certains mettant l’accent sur le voyage de noces ou l’accompagnement par un guide naturaliste.
– Le combiné océan-animaux fait du Kenya une destination familiale de premier ordre, que l’on trouve aux environs de 2 300 EUR la semaine chez la plupart des voyagistes.
– Non loin du parc Meru, le Lewa Wildlife
Conservancy (www.lewa.org/) tente, à travers ses écolodges, de rendre concrètes les notions de conservation des espèces et d’écologie. Idem pour Saïga (www.saiga-voyage-nature.fr/).
– Les marcheurs sont attirés par l’ascension du mont Kenya, souvent complétée, dans le cadre d’un combiné Kenya-Tanzanie, par celle du Kilimandjaro. Exemples : Allibert Trekking, Atalante, Huwans, Terres d’aventure, Zig-Zag Randonnées. Tabler sur un minimum de 2 500 EUR la quinzaine pour un tel voyage en juillet-août.
– Lorsque la situation le permet, la plupart des spécialistes précités se retrouvent également dans le nord, à la rencontre des peuplades qui vivent dans les régions autour du lac Turkana, ou chez les Masaï.
– Pour les séjours balnéaires, en hôtel ou en hôtel-club, la formule « all inclusive » se trouve aux alentours de 1 500 EUR la semaine hors saison mais se situe aux alentours de 1 800 EUR en été ou lors des fêtes de fin d’année. Quelques voyagistes : Kuoni, Neckermann, Thomas Cook, TUI. La plongée-bouteille est possible, de préférence entre novembre et mars, entre autres à partir des rivages de Lamu (Blue Lagoon).