LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages
Mer Morte, désert de Judée,
désert du -Néguev, kibboutzim

Les côtes
Plages de la Méditerranée (Netanya, -Césarée)
et de la mer Rouge (Eilat), mer Morte (cures
et thalassothérapie), lac de Tibériade

Les sites historiques
Jérusalem
Terre sainte et pèlerinages : Bethléem, -Nazareth, Capharnaüm, Jéricho, mont Thabor,
lac de Tibériade, mont Carmel, Akko
(Saint-Jean-d’Acre), Hébron, Qumran,
Massada, Tel-Aviv-Jaffa

Territoires occupés (Cisjordanie, Gaza)
Bethléem, Jericho, Hébron,
régions de Jénine et Naplouse

CHOISIR LE BON MOMENT

Le climat est méditerranéen sur la plus grande partie du pays, mais devient de type semi–désertique au sud. Il fait très chaud en été au bord de la mer Morte, de la mer Rouge et du lac de Tibériade; il fait bon à Jérusalem grâce à l’altitude, et près de la Méditerranée grâce à la brise.
D’une manière générale, mars-octobre constitue une période favorable, excepté pour les randonnées dans les déserts (octobre-avril). La bonne saison se prolonge jusqu’à décembre pour la région d’Eilat. Décembre et janvier sont pluvieux et doux, mais froids en montagne.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) : Eilat (mer Rouge) : janvier 21/10, avril 31/18, -juillet 40/26, octobre 33/21; Jérusalem (centre) : janvier 12/6, avril 22/13, -juillet 29/19, octobre 25/17; Tel-Aviv/Jaffa (côte méditerranéenne) : janvier 18/10, avril 23/14, juillet 29/23, octobre 27/19. Eau de mer : moyenne de 25° en juillet.

Pour les fêtes
– Janvier : festival de danse à Eilat. – Juin : festival de Jérusalem. – Au fil de l’année : fêtes liées à la religion juive (Rosh Hashana, Pâque, Shavout, Sukkot, Yom Kippour).

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

L’autotour
La formule (vol A/R, location de voiture, hôtel réservé à l’étape) est fréquemment proposée avec Tel-Aviv, Jérusalem et la mer Morte en figures de proue. L’échelle des prix est large, les premiers se situant aux alentours de 1 200 EUR la semaine. Voir, entre autres, Amplitudes, Partir en Israël (www.partirenisrael.com), Voyageurs du monde.

Le séjour côtier
L’argument balnéaire du pays s’affirme à Eilat, où une semaine vol + hôtel revient en moyenne à 950 EUR. Si les plongeurs ou les adeptes du snorkeling admirent le corail et les poissons multicolores de la mer Rouge, la mer Morte n’est pas en reste grâce à la thalassothérapie.

Le séjour week-end
Les formules week-end pour Tel-Aviv et Jérusalem se développent, entre autres sous l’égide de l’office du tourisme et des voyagistes cités ci-dessus. Compter aux alentours de 600 EUR pour le vol et l’hébergement.

Les principaux circuits
Trois sortes de circuit dominent :
– un voyage classique pour Jérusalem et les grands sites religieux;
– un voyage à base de randonnées dans le désert de Judée ou dans le Néguev;
– un voyage à dominante balnéaire.
Outre des voyages spécifiques proposés aux pèlerins (Terre entière), il existe des circuits qui vont de la mer Rouge au lac de Tibériade en passant par la mer Morte et Jérusalem. Quelques voyagistes : Jet tours, Salaün Holidays, Voyageurs du monde.
– Le voyage combiné avec la Jordanie se justifie surtout pour Petra, parfois pour Amman et Jerash.
– Les croisières en direction de la Terre Sainte progressent. Ashdod et Haifa sont les principales escales, entre autres avec Costa Croisières, MSC Croisières, Norwegian Cruise Line.

Le séjour en Palestine
Les voyagistes sont de plus en plus nombreux à inclure la Cisjordanie dans leur programme de randonnée, tels La Balaguère, Nomade Aventure, Point Voyages, Terres d’aventure.
Alternativ Tourism Group (www.atg.ps) et une plate-forme d’ONG françaises (https://plateforme-palestine.org/) mettent en avant le tourisme solidaire et la rencontre des communautés locales.