LES RAISONS D’Y ALLER

Les paysages
Monts Elbourz, chaîne du Zagros (randonnées)
Site de Masuleh, Sahand, gouffre Ghar Parau
Déserts du Dacht-e Lut et du Dacht-e Kewir, gisements de turquoise de Nichapur

Les côtes
Plages de la mer Caspienne

Les villes et les monuments
Chiraz, Ispahan, Mechhed, Tabriz, Qom, Kerman, Yezd, Persépolis, Bam, Alamut, Téhéran

CHOISIR LE BON MOMENT

Comme son voisin irakien, l’Iran connaît un climat contrasté. Autant les hivers peuvent être rudes sur le plateau central et à Téhéran, autant les étés y sont très chauds. Cette distribution, typique d’un climat continental, rend les époques -inter-médiaires (avril-juin et septembre-octobre) les plus propices au voyage, malgré la fraîcheur des nuits. Les côtes sont peu intéressantes, en -raison de la moiteur de l’air, très forte pendant les mois d’été. Températures moyennes jour/nuit à Téhéran : janvier 9/-1, avril 21/10, juillet 37/23, octobre 24/12.
Pour les fêtes
– 21 mars : Norouz (Nouvel An). – 21 décembre : Shab-e-Yalda (solstice d’hiver). – Fêtes en l’honneur de Zoroastre (Zarathoustra) en fonction du calendrier lunaire.

SI L’ON OPTE POUR UN VOYAGISTE

Rappel : nous nous sommes limités à un résumé des prestations en vigueur dans les agences et chez les voyagistes présents en France. Les lecteurs des autres pays peuvent en tirer des idées d’itinéraire et les compléter auprès de leurs agences de voyages.

– La majorité des voyagistes programment le patrimoine archéologique des villes, particulièrement Ispahan, Shiraz, Yezd et Qom, sous forme de circuits de 10 à 15 jours entre avril et octobre. Exemples : Amplitudes, Asia, Clio, Continents insolites, Les Ateliers du voyage, Orients, Voyageurs du monde. 0 Possibilité de voyage à la carte (vol + hôtel + location de voiture avec chauffeur) avec la plupart des voyagistes cités ci-dessus.
– Les randonneurs sont désormais de la partie : Explorator visite les abords du très prometteur Dacht-e Lout et du Dacht-e Kewir; Nomade Aventure propose un circuit pour le pays seul mais parcourt également les anciens sites iraniens de la Route de la soie avant ceux du Turkménistan et de l’Ouzbékistan; Allibert Trekking et Terres d’aventure escaladent le Damavand.
– Le voyage actuellement le plus insolite est celui qui mène à l’île de Qeshm, au large de la côte sud, entre autres via le prestataire local Iran Doostan (www.irandoostan.com). Point Voyages est également de la partie via son circuit Îles persiques et désert du Datch-e Lout.
Le prix moyen d’un circuit est plutôt élevé : 2 500 EUR pour 10 à 12 jours, au-delà de 3 000 EUR pour un circuit-randonnée de deux semaines.