POUR QUI ? POUR QUOI ?

BALI

Les paysages et les randonnées
Rizières, volcans (mont Batur, mont Agung)

Les côtes
Plages, surf

Les monuments et les traditions
Temples (Besaki, Ulun Danu), crémations, danses (barong, kechak, legong)
Artisanat et galeries d’art à Ubud

JAVA

Les volcans et les trekkings
Merapi, Semeru, Bromo, Kawa Ijen

Les monuments
Pyramide bouddhique de Borobudur,
temples hindouistes de Prambanan, Dieng

Les villes
Jakarta, Jogjakarta, Solo

KALIMANTAN (partie sud de Bornéo)

Les paysages et la faune
Forêt primaire, rivières
Crocodiles, pythons, dauphins, calaos,
orangs-outans, singes nasiques

L’habitat
Banjarmasin (pilotis), Tamianglayang, Berau

MADURA

Les traditions
Courses de taureaux

MOLUQUES

Les traditions
Épices et grands navigateurs

NOUVELLE-GUINÉE OCCIDENTALE

Les paysages, les côtes, la faune
Ascension du Puncak Jaya (ex-pyramide Carstensz), plages et plongée (Ranja Apat), oiseaux de paradis

PETITES ÎLES DE LA SONDE

Les côtes
Flores, îles Gili, Lombok, Sumbawa, Sumba, Timor occidental
La faune
Varans de Komodo

SULAWESI (Célèbes)

Les traditions
Habitat et rites des Torajas
Les paysages
Lac Poso, îles Togian, parc de Lore Lindu

SUMATRA

Les paysages et les randonnées
Volcans, lacs (Toba, Maninjau), Bintan
Trekkings à la rencontre des ethnies Batak, Minang, Nias, Mentawai

À QUEL MOMENT ?

Vu le climat équatorial typique – très chaud et très humide -, le bon moment n’existe pas vraiment en Indonésie, mais le mauvais moment non plus, sauf peut-être novembre, où il pleut beaucoup, et décembre-mars. Avril à septembre est la période la plus favorable.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) : Denpasar (Bali) : janvier 33/24, avril 34/25, -juillet 30/23, octobre 33/25, eau de mer à Bali : moyenne de 28o; Djakarta (Java) : janvier 30/24, avril 33/25, juillet 32/25, octobre 33/26; Medan (Sumatra) : janvier 32/22, avril 33/24, juillet 33/24, octobre 32/23.

Pour les réjouissances
Février : fête de la Mer à Lombok. – Juin : festival de Borobudur. – 17 août : Fête nationale. – Septembre-octobre : Karapan Sapi à Madura. – Décembre : pèlerinage au mont Bromo (Java). – Toute l’année : cérémonies religieuses à Bali (processions, crémations).

QUEL VOYAGE ?

Existe-t-il destination de l’Asie du Sud-Est plus en vogue que Bali ? Aussi, le marketing touristique lui réclame-t-il sans cesse de nouvelles exigences pour satisfaire les jeunes mariés, les fins gourmets, les familles, les adeptes de la plage, du logement de charme et du bien-être – les spas sont en plein essor.

Concernant les plaisirs balnéaires, outre les plages de Bali – compter 1 300 EUR pour une semaine, vol et hébergement – et, à un degré moindre, de Lombok, le ­rendez-vous à la mode s’appelle Bintan, situé à quelques encablures de Singapour.

Le circuit accompagné, qui débute et se termine souvent par Singapour, est un puzzle formé de quatre pièces maîtresses : Sumatra, Java, Bali et Sulawesi. Les îles de la Sonde rejoignent parfois ce quatuor. Les circuits classiques durent entre 12 et 20  jours. Les voyagistes offrent rarement le puzzle complet, mais ils en varient les fragments. Par exemple : Sumatra et Java; Java et Bali; Java, Bali, Lombok, Komodo; Bali et Sulawesi; Java, Bali et Sulawesi; Java, Bali, Lombok et ­Sulawesi. Les circuits précités, comprenant le vol et la demi-­pension, reviennent entre 2 500 et 2 800 EUR les deux semaines.

Les amateurs de randonnée ont de quoi varier leurs horizons, surtout ceux des volcans. À Java, le Bromo, le Kawa Ijen, le Merapi et le Semeru font l’objet de la plupart des propositions, entre avril et septembre. À Bali, les monts Agung et Batur sont le plus souvent au programme, agrémentés de ­marches le long des rizières. Java et Bali peuvent être parcourues dans un même voyage par les randonneurs. Un voyage-randonnée en Indonésie dure en général 15 jours à trois semaines, pour un coût moyen de 2 600 EUR la quinzaine.

Les plongeurs gagnent l’archipel de Raja Ampat, au nord-ouest de la Papouasie occidentale. Pour les passionnés du genre, cet archipel devient l’endroit où il faut être. Quant aux golfeurs, ils trouvent à Bali des terrains de prédilection onéreux mais de plus en plus programmés.