POUR QUI ? POUR QUOI ?

Les monuments
Sites historico-religieux de Lalibela et Aqsoum, monastère de Debre Damo,
églises rupestres du Tigré, vieilles cités (Gondar, Harrar)
Musée d’archéologie à Addis-Abeba (Lucy)

Les paysages et la faune
Chutes du Nil Bleu (Tississat),
hauts plateaux (parc national du Simien),
 lac Tana
Plantations de café, dépression Danakil, volcan Erta Ale,
couleurs du Dallol
Parc national du mont Balé, grottes de Sof Omar
Faune des parcs nationaux d’Awash
 et de la vallée de l’Omo

A QUEL MOMENT ?

Deux saisons des pluies caractérisent le climat : une « grande » (de la mi-juin à la mi-septembre) et une « petite » (en mars). C’est donc la période d’octobre à mai qui est la plus appropriée (octobre à février pour le très chaud désert de Danakil). Mais grâce à l’altitude, la force du climat éthiopien est de pouvoir proposer des mois de soleil sans que la température dépasse 25° ou descende à moins de 7°.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Addis-Abeba (haut plateau central) : janvier 24/5, avril 24/10, juillet 21/10, octobre 23/7.

Pour les réjouissances
Janvier : Procession de Timkat; Pâques : Fasika; Septembre : Maskal. Les trois fêtes précitées rythment le calendrier orthodoxe et sont à suivre en priorité à Lalibela mais aussi à Bahar Dar pour échapper au grand tourisme.

QUEL VOYAGE ?

Le voyage indépendant n’a pas encore la dimension du voyage avec prestations. Celui qui mêle déplacements en tout-terrain et randonnée, entre septembre et février, domine les propositions, les unes pour les régions du nord d’Addis-Abeba (parc du Simien, Lalibela, Gondar), les autres pour le sud (vallée de l’Omo). Lorsque la situation le permet, le volcan Erta Ale et la dépression Danakil apparaissent dans les programmes. Compter en moyenne 3 000 EUR pour 15 jours.

Chez la plupart des voyagistes, les fêtes religieuses connaissent un intérêt croissant, en janvier à Lalibela, ou pour la Semaine sainte à Axoum et Lalibela.  La rencontre des tribus de l’Omo et des Suris, agriculteurs du sud-ouest aux rites anciens, est également dans l’air du temps.