POUR QUI ? POUR QUOI ?

Les paysages et les traditions
Pays sénoufo (Korhogo), pays yacouba
(Man, Guessesso), pays malinké (Odienné)
Plantations de cacao, Tiagba

Les côtes
Grand-Bassam, baie des Sirènes,
lagune Ébrié, île Boulay

La faune
Parcs nationaux (Comoé, Taï, Maraoué, monts Nimba) : éléphants, lions, hippopotames, chimpanzés

Les villes
Abidjan, Yamoussoukro, Grand-Bassam

A QUEL MOMENT ?

La saison sèche court de novembre à mai et s’impose comme période favorable. En outre, les températures ne sont pas inférieures à celles qui prévalent pendant la saison des pluies.
Les précipitations s’intensifient au fur et à mesure que l’on va vers le sud, surtout d’avril à juillet et en octobre-novembre. Août est légèrement meilleur.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Abidjan (côte) : janvier 31/23, avril 32/25, juillet 28/23, octobre 29/23. La température de l’eau de mer est toujours comprise entre 25 et 30°.
Pour les réserves animalières
La fin de la saison sèche (avril-mai) est la plus propice.

QUEL VOYAGE ?

Le retour de la Côte d’Ivoire sur la scène touristique a-t-il sonné ? Il est encore timide mais des voyagistes spécialistes de la randonnée franchissent le pas, sous la forme d’un circuit d’une dizaine de jours, avec le parc national de Taï en point d’orgue.
Le voyageur qui ne résiste pas à l’océan se retrouve à l’est d’Abidjan (Assinie) ou à Grand- Bassam, entre février et avril ou entre septembre et novembre.