POUR QUI ? POUR QUOI ?

Les paysages et les traditions
Boyaca (Sierra Nevada del Cocuy, lac de Tota)
Triangle du Café (vallée de Cocora)
Huila (forêts, rafting, désert de la Tatacoa)
Cauca (Puracé), parc Tayrona
Amazonie (Leticia)
Marchés, ferias, carnavals

Les villes et les monuments
Carthagène, Bogotá, Medellín, Cali
Statues anthropomorphes de San Agustín
Ciudad Perdida, Santa Cruz de Mompox
Tunja, Villa de Leyva, Popayán

Les côtes
Plages autour de Cartagena, Barranquilla, Santa Marta
Archipel du Rosaire, île de Mucura
Archipel de San Andrés et Providencia (lagon),
Îlot de Malpelo (plongée)

A QUEL MOMENT ?

La complexité du relief (deux formes de cordillères, deux versants maritimes) entraîne celle du climat. Le mot pluie est très usité en Colombie, surtout lors des périodes mars-juin et septembre-novembre, avec une prédilection côté Pacifique. Des ouragans peuvent survenir entre juin et novembre.
Décembre et janvier sont les mois les plus agréables sur le littoral, tandis que juillet et août proposent une saison sèche (verano) dans les Andes. Le meilleur compromis climatique est offert par la période décembre-mars.
Températures moyennes jour/nuit (en °C)
Barranquilla (côte atlantique) : janvier 31/23, avril 33/25, juillet 33/25, octobre 32/24. 27° en moyenne pour l’eau de mer.
Bogotá (centre, 2 550 m d’altitude) : janvier 16/6, avril 16/7, juillet 15/8, octobre 16/8.

QUEL VOYAGE ?

Le voyage indépendant se développe au rythme de la popularité du voyage en Colombie, qui ne cesse de croître depuis le retour de la paix malgré un coût encore élevé.
Le pays plaît aux spécialistes de la randonnée, qui privilégient le trek vers la Ciudad Perdida et le parc de Tayrona. Pour un voyage de ce type, compter en moyenne 3 200 EUR pour 15 jours.
Le circuit classique (Bogota, Carthagène, triangle du Café, parc de Tayrona) est proposé par la plupart des voyagistes, à un coût moyen de 3 000 EUR pour une dizaine de jours. Les autotours, le plus souvent avec chauffeur-guide, gagnent des adeptes. Tabler sur un minimum de 3 500 EUR pour 15 jours. De son côté,
le tourisme solidaire est en progression.