POUR QUI ? POUR QUOI ?

Les villes et les monuments
Bruges, Bruxelles, Anvers, Gand, Liège, Louvain, Dinant, Mons, Tournai, Namur, Bouillon, Seneffe, Belœil, Arlon

La côte
Rivages de la mer du Nord, Ostende

Les paysages
Digues et canaux autour de Damme,
Ardennes, parc naturel Hautes Fagnes-Eifel, grottes de Han

Les traditions
Carnavals, fêtes, marchés de Noël

CHOISIR LE BON MOMENT

Pour le climat
Avec son climat océanique doux et humide, la Belgique est semblable à tous les pays du nord de l’Europe : on y goûte un beau temps relatif de juin à septembre. Toutefois, en dehors de l’Ardenne, les hivers ne sont pas rudes : ainsi, une balade « à la côte » un jour de Noël a son charme.
Températures moyennes jour/nuit (en °C) à Bruxelles (centre) : janvier 6/1, avril 13/5, juillet 22/14, octobre 14/8; à Ostende (côte) : janvier 6/1, avril 11/4, juillet 20/13, octobre 15/7. L’eau de mer atteint en moyenne un petit 18°, mais le réchauffement climatique conduit de plus en plus d’estivants à s’ébrouer.

Pour les réjouissances
– Mardi gras : Carnaval de Binche. – Mars : Carnaval d’Ostende (bal du Rat mort). – Printemps : la Zinneke à Bruxelles (tous les deux ans). – Ascension : procession du Saint-Sang à Bruges.

QUEL VOYAGE ?

La quasi-totalité des visiteurs composent eux-mêmes leur voyage. Ceux qui choisissent d’être accompagnés optent pour la découverte des villes d’art le temps d’un week-end, principalement Anvers, Bruges, Bruxelles et Gand, en bus ou en train. Les premiers prix se situent autour de 250 EUR pour un forfait 3 jours/2 nuits à Bruges ou à Bruxelles à partir de Paris avec le (trop onéreux) Thalys.
Des formules de croisières sur la Meuse sont proposées par des prestataires locaux à partir de Dinant. Par ailleurs, les voyagistes spécialistes de la culture fixent l’essentiel de la visite sur les musées de Bruxelles, Anvers, Bruges et Gand.

Chérie des siens, la côte belge offre des espaces infinis pour la balade et les sports nautiques, tout en se chargeant d’iode (photo Robert Pailhès).