POUR QUOI ? POUR QUI ?

Les paysages
Serra da Chela, route de la Serra da Leba,
parc national de Iona
Chutes (Ruacaná, Kalandula)
Province de Uige (chutes, lacs, fleuves, caféiers)

La faune
Antilopes (oryx, hippotragues noirs,
springboks), éléphants, gnous, zèbres
Parcs de Quicama, Luiana, Mavinga,
Iona, Cangandala

Les côtes
Plages autour de Luanda, Benguela, Lobito

A QUEL MOMENT ?

Pour le climat
Bien que la saison sèche (mai-septembre) soit la période la plus favorable, un courant froid (Benguela) et le brouillard rendent la côte inhospitalière dans la moitié sud. Les pluies (octobre-avril) sont d’une abondance moyenne.

Pour les réserves d’animaux
En fin de saison sèche (septembre-décembre), la végétation réduite permet de mieux admirer les animaux, souvent rassemblés autour des points d’eau, devenus rares à ce moment.
Températures jour/nuit (en °C) à Luanda (côte nord-ouest) : janvier 30/24, avril 30/24, juillet 24/19, octobre 27/22. Les eaux océaniques varient de 20° pendant la saison sèche à 28° pendant la saison des pluies.

QUEL VOYAGE ?

Freiné par une réputation d’insécurité et peu enclin à promouvoir son tourisme pourtant prometteur, le pays connaît quelques rares tentatives chez les voyagistes de la randonnée, en lien avec la Namibie. Quant au voyage indépendant, il demeure déconseillé.